EN QUÊTE DU ZÉRO DÉCHET LIFESTYLE 6 juin 2020

Fabriquer son adoucissant floral maison

Voilà déjà quelques jours que je vous ai partagé ma recette de la lessive au lierre et au savon de Marseille. Dans la continuité des produits ménager maison et zéro déchet, il était évident de vous transmettre plusieurs idées recettes d’adoucissant. Comme nous le savons, les produits ménagers sont bourrés de substances chimiques. En revanche, ce que nous ignorons, c’est que la plupart de ces produits contiennent énormément de produits chimiques DANGEREUX. Les adoucissants sont aussi mauvais pour l’environnement que pour notre santé. D’ailleurs d’après l’article améliore ta santé, la moitié des adoucissants présents sur le marché sont chargés de plus de deux substances chimiques dangereuses qui sur le long terme provoquent des complications sur notre santé.
Fabriquer son propre adoucissant n’apporte que des bénéfices pour l’environnement, pour votre porte-monnaie et surtout pour votre santé. Ces trois raisons me paraissent suffisantes pour se lancer dans la conception de l’adoucissant maison.

Ingrédients

Préparation : 10 minutes / Cuisson : 10 min / Macération : 1 à 2 semaines / Temps de cueillettes : 30 minutes

Adoucissant à la rose sauvage

1.

Cueillir 50 g de pétales de rose (non traité). Triez à l’aide de vos mains les pétales afin d’enlever les petites bêtes.

2.

A l’aide de votre bouteille choisie, mesurer la moitié en eau. Dans une casserole déposez-la et faites la bouillir. Ajoutez les pétales de roses sauvages attendre 2 minutes avant d’éteindre le feu et laissez infuser une dizaine de minutes.

3.

Filtrez à l’aide de l’entonnoir et d’un collant. Laissez refroidir, avant d’ajouter le reste en vinaigre blanc .

Adoucissant à la lavande

1.

Si vous avez le temps, faites préalablement, sécher la lavande. Les arômes seront plus concentrés.

2.

Mettre la moitié de vinaigre blanc dans la bouteille de votre choix. Y déposez la lavande séchée et laissez mâcérer 2 semaines.

3.

Enfin filtré à l’aide d’un entonnoir et d’un vieux collant la lavande. Puis ajoutez le reste en eau dans la bouteille. Pas besoin d’ajouter des huiles essentielles de lavande, ça sent déjà très bon !

Adoucissant au lila et à la rose sauvage

1.

Dans un contenant de votre choix, remplissez la moitié par du vinaigre blanc avec une branche de lila. Laissez macérer une semaine.

2.

Après la semaine de macération, filtrez le lilas du vinaigre. Puis, cueillir 50 g de pétales de rose (non traité) puis une tige bien fleuri d’un lilas blanc ou violet. Triez à l’aide de vos mains les pétales afin d’enlever les petites bêtes pour la rose puis décotiquez toutes les petites fleurs du lilas.

3.

A l’aide de votre bouteille choisie, mesurer la moitié en eau. Dans une casserole déposez-la et faites la bouillir. Ajoutez les pétales de roses sauvages ainsi que les fleurs du lilas attendre 2 minutes avant d’éteindre le feu et laissez infuser une dizaine de minutes.

4.

Filtrez à l’aide de l’entonnoir et d’un collant le mélange de fleurs et d’eau infusé. Laissez refroidir, avant de l’ajouter dans le mélange de vinaigre blanc.

Comment l’utiliser et quelle quantité ?

Remuez bien votre flacon, avant chaque utilisation. Afin d’obtenir un résultat optimal, versez à peu près 50 ml dans votre bac d’adoucissant.

Alternative aux fleurs ?

Si toutefois vous n’avez pas le temps de vous lancer dans la préparation d’un adoucissant fleurit, vous pouvez tout simplement y mettre que du vinaigre blanc ou y ajoutez la moitié en eau. En bonus, vous pouvez également ajouter des huiles essentielles. Pour ma part, je ne le fais pas, car les huiles essentielles sont très concentrées et onéreuses. Puis, je trouve que l’odeur ne reste pas.

Cet article vous a plu ? Vous pouvez l’épingler sur Pinterest pour le garder sous la main pour réaliser cette recette.

You Might Also Like

Leave a Reply